Republier

Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.

The full article is available here as HTML.

Press Ctrl-C to copy

[ADDIS ABEBA] Des scientifiques éthiopiens ont mis au point une nouvelle variété de sorgho, qui pourrait donner lieu à de multiples rendements chaque année.

Selon l'Agence nationale des statistiques en Éthiopie [Central Statistics Agency of Ethiopia], le pays compte près de deux millions d'hectares de champs de sorgho et récolte environ quatre millions de tonnes de sorgho par an.

La nouvelle variété devrait donner lieu à deux ou trois récoltes par an, avec un approvisionnement continu en eau et au moins une fois en cas de pénurie d'eau, a déclaré Gethaun Mekuriya, ministre éthiopien des Sciences et Technologies, lors de la sortie de la nouvelle variété en Éthiopie, le 28 juin dernier.

“L'avantage de cette nouvelle variété est ... qu'une fois que vous l'avez semée, vous n'avez plus besoin de cultiver la terre pendant cinq ans.”

Talegeta Loul, Relap

Talegeta Loul, directeur général de Re-nature Eternal Life Agro Processing SC (Relap), une entreprise basée en Ethiopie, a déclaré que le rendement moyen national du sorgho est d'environ 2.400 kilogrammes par hectare, mais que la nouvelle variété pourrait permettre de multiplier par cinq ce chiffre.

L'une de ses caractéristiques uniques, selon le responsable éthiopien, est qu'elle peut produire des rendements de sept à dix années de croissance sans labour.

Talegeta Loul, qui a dirigé l'équipe de recherche qui a mis au point la nouvelle variété de sorgho, a déclaré à SciDev.Net : "Nous avons assez lutté pour donner un résultat à ce pays où la majorité de la population dépend de l'agriculture pour son alimentation et ses moyens de subsistance."

Selon lui, l'équipe de recherche a reçu une petite subvention du ministère éthiopien des Sciences et Technologies en mai 2015, qui a facilité le traitement génétique des céréales telles que le sorgho et le teff - un grain ancien d'Éthiopie et d'Érythrée moulu en farine et utilisé pour fabriquer du pain traditionnel et l'injera, sorte de grande crêpe caractéristique de la cuisine éthiopienne.

"L'avantage de cette nouvelle variété est ... qu'une fois que vous l'avez semée, vous n'avez plus besoin de labourer la terre pendant cinq ans", a-t-il déclaré, ajoutant que la culture du sorgho préserve l'environnement et prémunit contre l'érosion, en offrant un couvert végétal tout au long de l'année.

Taye Tadesse, coordinateur national de la recherche sur le sorgho à l'Institut éthiopien de recherche agricole a, pour sa part, déclaré à SciDev.Net que si la nouvelle variété est distribuée aux petits exploitants et utilisée correctement, elle pourrait permettre d'augmenter les rendements.

Le chercheur éthiopien a ajouté que le sorgho est une culture dominante dans la plupart des zones du nord de l'Ethiopie et qu'il joue un rôle majeur dans les moyens de subsistance des communautés locales.

"Il est utilisé dans la nourriture, entre dans la composition de boissons locales et sert à l'alimentation du bétail", a déclaré Taye Tadesse. 
 
"En fait, cette zone est connue sous le nom de ceinture du sorgho et a des conditions idéales pour maximiser les rendements du sorgho.
 
"Améliorer les rendements du sorgho à travers le pays est quelque chose de génial. Les chercheurs et les agents de développement doivent travailler avec les agriculteurs pour développer et promouvoir de meilleures pratiques de production du sorgho."
 
Et d'ajouter que que d'autres pays africains ont besoin de variétés de sorgho pérennes pour aider à assurer la sécurité alimentaire du continent.